Villes & Visages 

D'afrique de l'Ouest

Discover 3 photographers from Senegal and Mauritania

The Alliance Française is proud to make you discover emerging artists! On Thursday, August 27th at 5:00 p.m., join us in the park outside cSPACE for a discovery of the photographs of these artists. The exhibition will be up until September 24th and is presented in the collobaration of cSPACE.

Malika Diagana 

Née à Nouakchott (Mauritanie), Malika revendique son héritage multiculturel.

Sa mère, cap verdienne, est écrivain, son père, soninké, est avocat.Son oncle Julien Lopez fait partie des premiers photographes de studio de Saint Louis. Il crée dans les années 60 le studio Photo Artista.

Après son bac, elle vient à Dakar pour continuer son cursus et poursuivre ses études de graphisme et parallèlement s’initie à la vidéo et acquiert une solide compétence en régie lumière. Au cours de ses études de video, elle a la chance de suivre un enseignement photographique. Ce contact avec l’image lui donne envie de continuer dans cette voie. Sachant utiliser ces différentes façons de « jouer « avec la lumière, elle poursuit une carrière de graphiste tout en consacrant une partie de son temps à la photographie.

Sensible et certainement marquée dès sa jeunesse par la qualité des travaux de son oncle Julien, elle opte délibérément pour la photo en noir et blanc, et s’intéresse plus particulièrement au portrait. Son « style » est basé sur son apprentissage multiple, résumé dans la maxime qu’elle fait sienne «photographier, c’est écrire en lumière ».

Curieuse, ouverte à l’échange, Malika accorde une grande importance au mélange des créations. Fréquentant artistes plasticiens, réalisateurs de cinéma ou de vidéos, comédiens, elle s’enrichit à leur contact et reste en éveil constant pour tirer d’elle-­même ce qui sommeille encore. La photographie est pour elle un moyen de donner son point de vue, de raconter une multitude d’histoire, de partage avec l’autre ainsi qu’un devoir d’archivage pour que les générations futures puisse témoigner du temps passé

Malika Diagana (Linguereart) fait partie de cette nouvelle génération de « gens de l’image » qui, loin d’opposer les différentes facettes de leur activité, inventent un nouveau langage visuel.


Born in Nouakchott (Mauritania), Malika is proud of her multicultural heritage. 

Her mother from Cape Verde is a writer and her father, Soninke, is a lawyer. Her uncle Julien Lopez is one of the first studio photographer in Saint-Louis (Senegal). He created in the 60's the studio Photo Artista. 

After obtaining her high school diploma, she moved to Dakar to continue studying graphic design while learning filmmaking. She then acquired solid skills in light engineering. While studying filmmaking, she started to explore photography. While working as a graphic designer, she devoted more and more of her time to photography.

She is very sensitive and influenced by her uncle's work. She chose to work only with Black and White photographs, and more particularly with portraits. Her studies helped her define her style which she sums up with this saying "Photographying means writing with lights".

As a curious and open artist, mixing arts is very important to Malika. While connecting with plastic artists, filmmakers and actors, she dicovered more about herself and her art. Photography is a way for her to give her point of view and to tell stories, to share with others and to leave testimonials for future generations. 

Malika Diagana (Linguereart) is part of the new generation of "image people", who invented a new visual language by mixing technics and related arts.

Her artistic approach

Ma démarche artistique prend sa source dans l’observation du quotidien mais aussi de toutes ces personnes qui me racontent leurs histoires. Parfois, je témoigne simplement de ce qui m’entoure, en m’inspirant des paradigmes classiques de la photographie documentaire ou de la photographie de portrait. 

Dans l’adversité je capture ces moments, ces instants, ces émotions. Mon regard se noie en l'autre et les esprits fusionnent pour ne faire qu’un. Un dialogue avec l'autre qui est une forme d'introspection de l'humain, symbole du dynamisme commun, l’humanité restant encore un mystère pour les esprits. Il serait comme ce miroir sans reflet ou celui de toutes les réalités que la photographie nous aiderait à capturer et à raconter. Par ma photographie je conte ces histoires invariables, celles de tout un univers en mouvement, mais aussi d'individualité. 

Je me sers de situations pour faire apparaître la nature abstraite sous-jacente. J’explore mes deux thèmes de prédilection, la lumière et les ombres, en les décontextualisant par des transformations effectuées à la prise de vue. Le noir et blanc représentent pour moi l'adversité, celle que nous portons tous en nous. Et la recherche intérieure serait de trouver ce point d'équilibre, un travail de longue haleine, celui de toute une vie à la recherche du bonheur. 

Je me sers de mon appareil photographique comme de mon œil intérieur, celui de toutes les sensations et intuitions qui feraient de nos regards une pensée hors du temps, et dans l’âme. Transformer des situations concrètes en images plus abstraites où les textures, le noir et le blanc et les formes sont présentes pour elles-mêmes. Avec cette méthodologie, j’interroge et je transforme les idées et les codes qui sous-tendent la représentation photographique conventionnelle. Mon but étant de transformer notre conception en représentation ou chacun pourrait imaginer sa propre histoire.

My approach takes its inspiration from the observation of the everyday life and also from people that I meet, who tell me their stories. At times, I witness what surrounds me, referencing the classic paradigms of documentary and portrait photography. 

In adversity, I capture certain moments, emotions. My gaze plunges into the other and our spirits join, becoming one. My photographic dialogue with the other is a form of introspection which considers humanity to be a symbol of common dynamism and force, even though this humanity may be hidden, remaining a mystery for the spirit and mind. This relation would be like a mirror without reflection, a trace of those realities that photography could help us capture and tell new stories. Through my photography I tell these different individual stories of people in a universe of constant change and movement.  

I use situations to bring out the underlying abstract nature of things. My photographic work explores my two favorite themes: light and shadows, de-contextualizing them by transformations that are produced by the framing and capture of the camera. Shades of black and white represent for me the adversity and conflict that each of us e carry within. My personal research strives to find a balance, creating long term projects to last a lifetime in search of fulfilment and wellbeing.

I use my photographic camera like an interior eye, capturing sensations and intuitions which transform through my gaze, a feeling beyond time, which resides deep within our soul. I aim to transform concrete materiality into abstractions where the textures and forms of black and white are present for themselves. With this methodology, I challenge and question the ideas and conventions of photographic representation. My goal is to transform reality into an image where everyone can imagine its own story.



Visit her website to get more information HERE or her facebook page HERE.

Go back to the main page about the exhibition HERE.


Embark on a cultural journey with Alliance Française!

Copyright © 2017 Alliance Française of Calgary.  Design by Monsieur Graphic. Terms and Conditions.